vivavoce.fr
Commerce et Economie

5 techniques non violentes pour gérer les conflits au travail

Rate this post

Dans n’importe quel type d’entreprise, des conflits peuvent toujours survenir entre collègues, supérieurs ou employés. Il est donc important de les résoudre rapidement afin que tout le monde puisse assurer leurs fonctions. Cela est possible grâce aux 5 méthodes de la communication non violente.

1.      Résoudre un conflit au travail avec calme

Lorsqu’un conflit se présente, la première chose à faire est de se calmer et de comprendre les problèmes de l’autre. Il faut le laisser parler librement afin qu’il puisse exprimer son mécontentement. Il finira certainement par baisser le ton si l’on reste calme et qu’on l’écoute avec attention. Ensuite, il est important de se mettre à la place de l’autre afin d’éviter d’aggraver la situation. Ainsi, ce sera plus facile de le comprendre. Le respect, la politesse et la courtoisie sont des qualités dont il faut disposer pour bien gérer les problèmes au travail.

2.    Écouter pour mieux comprendre les autres

Pour résoudre facilement les désaccords au travail, il faut avoir un sens de l’écoute active. L’objectif de ce procédé est d’instaurer un climat de confiance, de respect et d’empathie avec son interlocuteur. Cette technique permet d’être disponible pour l’autre que ce soit d’une manière physique, émotionnelle et temporelle. Il est également conseillé de ne pas avoir de préjugés sur la personne. Dans une écoute active, on devrait également faire preuve de patience. En effet, il faut éviter de couper la parole de l’autre, de montrer n’importe quelle marque d’impatience ou de frustration.

Vous êtes intéressez par la gestion de conflits ? Pourquoi ne pas suivre une formation en gestion de conflits ici ?

3.    Donner son opinion

Dans le domaine professionnel, il faut toujours essayer de donner son avis sur n’importe quel sujet. En cas de différend, il est nécessaire d’affirmer son point de vue pour éviter d’aggraver la situation. D’ailleurs, pour être entendu, il faut parler. On doit mettre la timidité et la rancœur de côté afin de préserver une excellente relation professionnelle. Toutefois, il ne s’agit pas de convaincre les autres de suivre son idée. Il faut juste montrer que l’on a une opinion sur un sujet quelconque et que l’on n’a pas de complexe à l’expliquer.

4.    Apprendre à dire non avec délicatesse

Il arrive que les collaborateurs n’aient pas les idées et points de vue dans une entreprise. Il est tout à fait possible de refuser toutes les demandes de son interlocuteur. Seulement, il faut le faire de manière souple afin d’éviter les conflits. Pour donner plus de valeur au refus, l’idéal serait de le dire en face. Après, il est conseillé de montrer de la cohérence en utilisant la première personne du singulier. Les excuses et les justifications sont à éviter. Celles-ci peuvent multiplier les rancœurs et les incompréhensions.

5.    Présenter des solutions alternatives

Dans le monde du travail, il ne suffit pas de dire non à l’idée ou à la demande de son supérieur ou de son collègue. Il est primordial de proposer d’autres solutions plus efficaces. Cependant, il faut éviter de s’imposer et de forcer les autres à adhérer à ses opinions. Il est recommandé d’engager une conversation et de déterminer tous les points positifs et négatifs de toutes les idées proposées. On peut ainsi être réellement à l’écoute des autres.

Autres articles

Ouvrir un magasin de détecteurs de métaux

Franck

3 méthodes pour faire connaître votre entreprise

sylvin

Boucle d’oreille argent sublimera votre tenue

Laurent

Plateforme logistique et transport à Paris : avantages

Tamby

Objets publicitaires: des articles incontournables pas chers

sylvin

Goodies personnalisés, un objet de communication efficace

sylvin

Domaine viticole, comment faire le bon investissement ?

Claude

Comment gérer une entreprise ?

Franck

Pourquoi choisir le mug publicitaire, un cadeau d’évènement innovant ?

sylvin