vivavoce.fr
Voyage et Tourisme

Les astuces à retenir pour vivre une belle aventure safari au Kenya

Rate this post

Le safari au Kenya est un voyage unique et authentique. Il demande un certain nombre d’organisations particulières. Comme pour tout type de séjour touristique, les vacanciers devront d’abord remplir diverses formalités administratives. Ils devront aussi choisir avec soin les sites à découvrir. Les différents sites de safari kényans ont chacun leur propre particularité.

Les formalités à remplir pour pouvoir franchir le territoire kényan

Les vacanciers qui souhaitent faire du safari au Kenya devront avant tout avoir un passeport. Les mineurs sont aussi soumis à cette obligation. Le passeport devra disposer d’une durée de validité d’au moins 6 mois à compter de la date d’entrée au pays. Quelle que soit la durée de leur voyage au Kenya, les vacanciers devront également avoir un visa. Celui-ci est valable pendant 90 jours. Les voyageurs devront faire une demande de visa en ligne bien avant leur départ. Pour cela, ils devront fournir quelques documents et faire le règlement en ligne. Après 2 ou 3 jours ouvrés, les vacanciers recevront un document notifiant l’acceptation. Ils devront l’imprimer pour le présenter à la police de l’immigration une fois au pays. Notons que les mineurs de moins de 16 ans, accompagnant leurs parents, sont exemptés de cette obligation de visa.

Pourquoi opter pour un safari dans les célèbres parcs du Kenya ?

Lors d’un safari au Kenya, les voyageurs devront visiter quelques-uns des parcs les plus connus du pays. Ces sites de safari sont très bien développés. Ils disposent des infrastructures de safari modernes. Les grands parcs kényans sont aussi réputés pour leur extraordinaire richesse en faune. Celui d’Amboseli représente un vrai sanctuaire pour les « big five ». Il abrite également de nombreux herbivores. La réserve de Masai Mara est aussi une des plus célèbres du pays. Elle est connue mondialement pour son impressionnante migration animalière. Afin d’assister à ce grand spectacle, les safaristes devront opter pour un marco vasco safari au kenya entre juillet et octobre. Pendant cette période, les troupeaux de zèbres, d’antilope et de gnous quittent le Serengeti pour se rendre à Masai Mara. Ce dernier leur propose de vastes terrains d’herbes fraîches.Toutefois, les grands parcs et réserves nationaux du Kenya sont très fréquentés.

Des safaris dans les parcs kényans hors des visites de masse

Lors d’un circuit safari au Kenya, les voyageurs ne devront surtout pas négliger les parcs hors des sentiers battus. Ils devront même les privilégier, car ces sites leur proposent des safaris plus authentiques et loin de la foule. Les vacanciers pourront par exemple explorer le parc national de Meru. Ils s’y émerveilleront au cœur d’un cadre naturel très bien préservé et plus tranquille. Concernant la concentration des animaux, ce parc très peu fréquenté n’a rien à envier des autres sites kényans. Les vacanciers y rencontreront des autruches, des éléphants et des rhinocéros, etc. Ils y auront également l’occasion de voir des prédateurs comme les crocodiles, les guépards ou lions. Lors d’une escapade avec marcovasco au Kenya, les aventuriers pourront aussi visiter la réserve de Shompole. Ce petit site de safari se situe à quelques heures de route de Nairobi.

Autres articles

Nos meilleurs conseils pour organiser un voyage à petit prix

Laurent

Quelques conseils pour visiter Lyon en 2 jours.

sylvin

Les bienfaits de faire du camping

sylvin

Que faire à Marseille ?

Ines

Ouarzazate, une halte aux portes du désert

sylvin

Week-end à Bordeaux : s’organiser pour bien profiter

sylvin

Conseils pour bien choisir son hôtel

sylvin

Les meilleurs tapis de yoga épais

sylvin

Voyage au Japon à travers les quartiers traditionnels de Tokyo

sylvin