vivavoce.fr
Environnement

Le recépage : une astuce pour rajeunir votre arbre

Rate this post

Recéper un arbre consiste à le couper le plus court possible, à proximité du sol. Par ailleurs, ce processus lui permettra d’avoir un aspect plus jeune et moderne. Une technique ayant déjà fait ses preuves, vous trouverez dans cet article les renseignements nécessaires sur ce type de taille.

Les objectifs du recépage

Ramifier le bois dans le but qu’il ne s’accroit pas en hauteur est l’un des principaux objectifs du recépage. Par ailleurs, cette technique de taille aboutira à la formation d’un arbre haut jet. En l’occurrence, le recépage est l’opération adaptée si vous voulez posséder un végétal sain, jeune et charmant. En effet, la coupe provoquera la poussée de rejets sur la souche. D’ailleurs, c’est à travers l’apparition de ces rejets que se constituera un jeune et nouvel individu. La cépée ou jeune plante est l’arbre formé par le biais de plusieurs tiges issues d’une même souche.

Le processus sert à donner une deuxième vie à un arbre rabattu, déformé, blessé ou mal conformé. La réalisation du recépage consiste à cet effet, à régénérer la plante initialement défaillante. Par ailleurs, la finalité est d’obtenir un nouvel individu ayant d’une bonne silhouette. L’opération peut également se faire à partir des tiges saines.

Par ailleurs, pour que cette tache soit bien réussie, il est préférable de faire appel au service d’un professionnel comme cet élagueur qui se trouve dans le 95. En effet, grâce à sa compétence, il pourra vous produire une parfaite cépée.

Les conditions requises pour réussir de recépage

Il existe deux paramètres devant être pris en compte pour le succès d’un recépage. En premier lieu, il est nécessaire que la plante soit performante. En d’autres termes, le choix portant sur un individu plutôt jeune conditionnera sa réussite. Par ailleurs, il doit posséder une encolure d’un diamètre d’environ de 3 à 6 centimètres. À défaut de cette mesure idéale, la santé du nouvel arbre sera compromise. À titre d’exemples, l’utilisation des châtaigniers ou des tilleuls est adéquate.

La deuxième condition requiert que l’existence d’un individu robuste et en bonne santé. En effet, s’il souffre d’une quelconque faiblesse ou de défaillance physique de quelque nature que ce soit, la réalisation de recépage est vouée à l’échec.

Le processus d’élaboration du recépage

D’abord, il faut procéder à une taille sur la base du tronc de l’individu, mais également au-dessus du collet. Par ailleurs, la coupe se fera à 2 ou 3 centimètres de la surface du sol. Elle doit être exempte de déchirure,  faute de quoi l’opération sera ratée. Il est préférable que l’exécution du recépage se fasse durant la saison hivernale. Réaliser le processus en période de chaleur entrainera la mort de la plante. Puis, il faut laisser la souche dans un endroit lumineux pour faciliter son développement. Il faut donc vérifier que si l’arbre en question peut faire l’objet des rejets. La conservation d’une souche de plus de 5 ans peut aboutir à la formation d’une cépée.

Pour le recépage d’un arbre, à l’aide d’une tronçonneuse, il faut effectuer une taille sur tronc à 30 centimètres du sol.  Pour celui de l’arbuste, se munir d’un sécateur suffit. La coupe sera pratiquée à environ 15 centimètres du sol.

La réalisation de cette opération se passe par de multiples étapes. Seul, l’élagueur expert en matière de recépage peut vous fournir en détail les secrets de la réussite de ce type de taille. Ce travail est assez compliqué et laborieux. Par conséquent, il convient de le contacter. L’exécution de la tâche requiert en effet un maximum de diligence et de finesse.

Autres articles

Les meilleurs tapis de yoga épais

sylvin

Notre future habitation en containers sur notre terrain familial

Franck

Pourquoi choisir des pailles lavables et réutilisables ?

sylvin

Réussissez votre coupe de branches en suivant nos conseils

Tamby

Élagage d’arbres en hiver : quelles sont les pratiques que vous devez connaître ?

Tamby

Gobelet Plastique & Recyclage : il est grand temps de faire bouger les choses !

sophie

Tout ce qu’il faut savoir sur l’élagage en hiver

Tamby

Quels sont les différents avantages de l’élagage d’arbres?

Tamby

Élaguer un tilleul : les meilleurs conseils

Tamby