vivavoce.fr
Divers

Se former à l’approche Snoezelen

Rate this post

C’est la tendance du moment dans les structures d’accueil : l’approche Snoezelen. Mais que se cache-t-il derrière ce terme ? Nous le devons à deux Hollandais, qui dans les années 70, ont créé et surtout démocratisé cette nouvelle approche. Elle provient de la contraction de « snuffelen » (sentir, renifler, soit ressentir, explorer) et « doezelen » (somnoler, soit se détendre).

Séduit par le concept, les structures d’accueil (notamment dans la santé mais pas uniquement) s’y intéressent de plus en plus et équipe les établissements de pièces dédiées à cette approche. Filaments lumineux, colonnes à eau, projecteurs d’images…les espaces « Snoezelen » font appel à tous les sens de l’être l’humain, ce qui l’aide à oublier souvent ses soucis actuels (comme une maladie ou un stress particulier).

Comment ça fonctionne ?

Cette approche doit disposer d’un lieu dédié dans l’établissement qui souhaite le proposer (ou de le proposer dans un lieu à proximité). C’est une approche qui consiste à solliciter les cinq sens que nous disposons à savoir l’ouïe, l’odorat, la vue, le goût et le toucher.

La pièce dédiée doit donc disposer d’éléments pouvant faire appel à tous les sens. Filaments de lumières, fontaines à bulle d’eau, projecteur, différents types de matières, diffuseurs d’odeurs, nombreux sont les éléments à disposition pour y arriver.

Cependant, cette approche n’est pour le moment pas réglementée, ce qui peut laisser la place à des pratiques ne respectant pas les origines de cette démarche. Il est donc important de bien se renseigner sur les formations que disposent vos éducateurs. Si cette approche vous intéresse en tant que pratiquant, n’hésitez pas à soumettre votre demande à l’établissement dont vous dépendez. Si vous souhaitez vous former pour le mettre en pratique auprès de vos résidents, sachez qu’il existe des formations Snoezelen qui vous permettront d’acquérir les fondamentaux de cette démarche.

Qui peut en profiter ?

Il n’y a pas d’objectifs précis à atteindre quand vous pratiquez l’approche Snoezelen, ce qui la rend accessible à tout le monde, quels que soient l’âge et la situation de la personne. La facilité de l’approche fait le succès de celle-ci et justifie son intégration dans de nombreux établissements, allant des maisons de retraite, des écoles spécialisées, des établissements d’accueil pour jeune enfant ou encore les hôpitaux.

C’est aussi une super méthode d’apprentissage pour les tout-petits ! Nombreuses sont désormais les structures d’accueil collectif (crèches, maisons d’assistantes maternelles ou encore périscolaires) à mettre en place un tel équipement pour ses bambins. Une telle pièce leur permet d’apprendre à contrôler leurs sens, mais aussi à lâcher prise dans un cocon qui leur est dédié.

Related posts

Le coussin de maternité : un allié de la future maman à sélectionner avec soin

sophie

Comment choisir son extracteur de jus ?

sylvin

Les meilleurs tapis de yoga épais

sylvin