vivavoce.fr
Marchand d'art en ligne
Art et Culture

Comment estimer une œuvre d’art ?

Rate this post

Que l’on soit un artiste, un vendeur, un antiquaire ou bien un simple amateur d’art, il est toujours difficile de déterminer la valeur d’une œuvre d’art. Comme celle-ci n’est pas dotée d’une utilité pratique, elle ne peut être comparée avec un autre objet ou un équipement quelconque. Son estimation est encore plus complexe malgré le fait qu’elle dispose d’une « âme » ou d’une « aura » selon les dires. Marcel Spilliaert, marchand d’art en ligne, nous donne tout de même quelques points que nous pouvons considérer pour évaluer une oeuvre.

L’importance et le parcours de l’artiste

D’emblée, on doit savoir qu’avant de procéder à l’estimation d’une œuvre d’art, on doit faire une détermination de son authenticité. C’est seulement quand cette étape est faite qu’on peut prendre la peine de faire l’estimation de la valeur. Le nom de l’artiste réalisateur est le premier critère qui peut déjà déterminer le prix de l’œuvre d’art.
Son parcours en tant qu’artiste ainsi que sa popularité sont des éléments qu’il faut connaître. S’il a déjà fait des expositions ou s’il a des œuvres exposées quelque part (musée, galerie d’art, etc.), tout cela peut changer les donnes. En somme, la cote de l’artiste compte énormément et peut faire basculer la balance.

La place de l’œuvre dans le parcours de son concepteur

Les œuvres d’un même artiste peuvent avoir des valeurs différentes. C’est la période de l’œuvre qui détermine aussi son estimation. Il est par exemple possible de trouver des peintures de Picasso beaucoup moins chères que d’autres car elles sont considérées comme des œuvres « de jeunesse ».
Le thème peut également engendrer des basculements. S’il s’agit d’une œuvre représentative du travail de l’artiste, elle est plus coûteuse que d’autres. Certaines œuvres de peintres connus sont aussi qualifiées « mineures ». Elles sont donc moins valeureuses.

L’état et l’âge de l’œuvre

Comme n’importe quelle marchandise, une œuvre d’art bien conservée a toujours une valeur considérable. Et plus elle date, plus son prix est élevé.
Le parcours de l’œuvre peut aussi un élément à prendre en compte. Il s’agit des lieux dans lesquels elle a déjà été exposée, de sa provenance, de ses propriétaires successifs, etc. Habituellement, les œuvres qui ont déjà passé entre les mains de célèbres collectionneurs ou de personnalités importantes ont plus de valeur que les autres.

Les bases de résultats de ventes

Toutes les semaines, de nombreuses œuvres d’art sont cédées lors de ventes aux enchères ici et là. Ces dernières finissent par constituer une masse colossale de données sur les œuvres et le marché de l’art dans le monde. En se basant sur ces informations, une estimation des œuvres d’art peut être effectuée.
Il est également possible de consulter les catalogues de ces professionnels en ventes aux enchères. Ils sont généralement édités à chaque vente. On y trouve toutes les informations sur l’œuvre vendue avec les estimations faites par les experts. Néanmoins, l’estimation n’est pas toujours fiable pour ces œuvres mises aux enchères car l’adjudication peut différer à la baisse comme à la hausse.

Faire une estimation en ligne

La solution la plus facile pour évaluer une œuvre d’art est de réaliser son estimation en ligne. Il s’agit de se servir des sites internet qui disposent d’outils d’estimation gratuite ou payante. Pour ce faire, on doit trouver des sites web spécialisés dans ce secteur. Plusieurs œuvres d’art peuvent être estimés sur ces simulateurs (livres, bijoux, objets de valeur, estampes, sculptures, tableaux et peintures, et bien d’autres encore).
Pour obtenir des résultats, quelques informations doivent être fournies, comme la date de création de l’œuvre (si celle-ci est connue), son concepteur, quelques photos réelles, etc. Le simulateur réalisera alors une pré-expertise qui est généralement non payante. Néanmoins, il est à noter que les données pouvant être obtenues varient en fonction de ce que l’on souhaite connaître (valeur pour la vente, valeur pour l’assurance, valeur pour le remplacement avant ou après sinistre).

Autres articles

Marc-Arthur Kohn, un précurseur au service des traditions

sylvin

Raisons d’investir dans le coaching de cadres

Laurent

Tour d’horizon des spécialistes du street art et de l’art urbain à Paris

arnaud

La méthode Montessori offre un environnement propice à l’apprentissage

sylvin

Choisir un monument funéraire, pierre tombale pour votre bien-aimé

sylvin

Comment trouver un bon photographe dans votre ville ?

sylvin

Comment choisir une plaque funéraire ?

sylvin

Mémoriser les moments forts dans votre vie

sylvin

Pourquoi utiliser un service de location automobile ?

sylvin