vivavoce.fr
testament héritage
Economie et Finances

Comment planifier votre héritage et votre succession ?

Comment planifier votre héritage et votre succession ?
5 (100%) 1 vote

En matière d’héritage, la clé est de planifier à l’avance. En faisant cela, vous pouvez vous assurer que vos proches seront pris en charge en cas de décès et minimiser la charge fiscale sur votre succession. Retrouvez nos conseils sur la façon de planifier l’héritage et la succession pour assurer votre tranquillité d’esprit et celle de vos proches.

Rédigez un testament

Un testament est un document juridiquement contraignant qui décrit vos souhaits concernant la répartition de vos biens après votre décès. Sans testament, vos biens seront distribués selon la loi de l’État, ce qui peut ne pas correspondre à vos souhaits. En outre, un testament peut être utilisé pour désigner un tuteur pour vos enfants mineurs en cas de décès.

La création d’un testament est l’un des meilleurs moyens de s’assurer que vos souhaits seront respectés après votre décès et peut éviter à vos proches d’avoir à prendre des décisions difficiles pendant une période déjà chargée en émotions. Vous pouvez créer un testament vous-même ou travailler avec un avocat pour vous assurer qu’il répond à toutes les exigences légales.

Un avocat peut être utile pour optimiser le montant des droits de succession. Un don à une association est par exemple une excellente manière de combiner altruisme et individualisme. L’association solidaire Vivre Ensemble explique très bien ce processus sur la page « je fais un legs ».

Mettez à jour vos désignations de bénéficiaires

Vos désignations de bénéficiaires ont préséance sur ce qui est indiqué dans votre testament. Cela signifie que si vous n’avez pas mis à jour vos désignations de bénéficiaires, vos biens pourraient être distribués d’une manière qui ne correspond pas à vos souhaits tels que décrits dans votre testament.

C’est pourquoi il est important de revoir et de mettre à jour régulièrement vos désignations de bénéficiaires. Vous devriez mettre à jour vos désignations de bénéficiaires chaque fois qu’un événement majeur survient dans votre vie, comme un mariage, la naissance d’un enfant ou un divorce.

Vous pouvez généralement mettre à jour vos désignations de bénéficiaires en vous connectant à votre compte en ligne auprès de la société qui détient l’actif. Par exemple, si vous avez une police d’assurance-vie, vous devez vous connecter à votre compte auprès de la compagnie d’assurance pour mettre à jour vos bénéficiaires. Il en va de même pour les comptes de retraite et autres actifs.

N’oubliez pas les actifs numériques

Lorsque la plupart des gens pensent à l’héritage, ils ne considèrent que les biens physiques, tels que les maisons, les voitures, les bijoux et les meubles. Cependant, il est important de tenir compte également de vos actifs numériques lorsque vous planifiez votre succession.

Les actifs numériques comprennent des éléments tels que les comptes bancaires en ligne, les médias sociaux, etc. Beaucoup de gens ne réalisent pas que ces biens sont également soumis au droit des successions. C’est pourquoi il est important de les inclure dans votre planification successorale.

Vous pouvez autoriser quelqu’un à accéder à vos actifs numériques en créant un testament relatif aux actifs numériques. Il s’agit d’un document juridiquement contraignant qui donne à une personne de confiance la possibilité de gérer vos actifs numériques après votre décès.

Créez une fiducie

Les trusts sont des entités juridiques qui peuvent être utilisées pour détenir et gérer des actifs au nom d’une autre personne. Les fiducies peuvent être utilisées à diverses fins, par exemple pour réduire les impôts, éviter l’homologation ou protéger les actifs des créanciers.

Si vous envisagez d’utiliser une fiducie dans le cadre de votre planification successorale, il est important de travailler avec un avocat pour vous assurer que la fiducie est correctement créée et financée. Les fiducies peuvent être complexes, il est donc important d’obtenir l’aide d’un professionnel pour s’assurer que tout est fait correctement.

Ce ne sont là que quelques-unes des différentes façons d’optimiser votre succession et votre héritage pour les impôts et vos proches. En prenant le temps de planifier dès maintenant, vous pouvez vous assurer que vos souhaits seront respectés après votre décès et éviter à vos proches d’avoir à prendre des décisions difficiles pendant une période déjà chargée en émotions.

Autres articles

Les avantages de faire un investissement dans l’assurance vie

Laurent

Pourquoi est-il intéressant de créer sa société à Hong Kong ?

Journal

Obtenir un prêt bancaire rapidement pour financer son projet

Laurent

Locataire et droit, focus sur les dépenses et les financements

sylvin

5 règles d’or pour bien gérer sa comptabilité d’entreprise

Tamby

Quel est le rôle du CSE (comité social et économique) ?

Franck

Comment utiliser l’intelligence artificielle pour investir dans les cryptomonnaies

Tamby

États-Unis : L’accumulation des crédits automobiles présage une nouvelle crise

sylvin

La meilleure option entre crédit affecté et crédit non affecté

Laurent