vivavoce.fr
Art et Culture

L’apprentissage des cartes de tarot

Rate this post

Il est vrai que les gens sont fascinés par l’art divinatoire du fait qu’il leur apporte des informations concrètes à des questions auxquelles elles n’ont pas trouvé de réponses. Dans ce cadre, il existe plusieurs techniques et façons de percevoir l’imperceptible à l’instar du tarot. Cet outil divinatoire permet, en effet, de déceler les mystères en chaque individu et de l’aider à traverser et à surmonter une épreuve difficile. Mais de quoi s’agit-il vraiment et comment cela fonctionne ?

D’où viennent les cartes de tarot ?

Depuis des siècles, les cartes de tarot tiraient leurs images des jeux de mystère, du mythe et de nombreuses sources médiévales. Selon certains théoriciens, leurs origines remonteraient en Égypte ancienne, à l’époque des Pharaons. Pour d’autres, les Bohémiens sont les précurseurs de cet art divinatoire. Des correspondances astrologiques et kabbalistiques ont également été ajoutées à ce concept au cours de XIXe et XXe siècles.

Le tarot consiste entre autres à lire l’avenir à travers des cartes et à conseiller la personne sur la meilleure solution pour faire face à un problème quelconque. Aujourd’hui, cette pratique est devenue très populaire avec la tarologie en ligne, la cartomancie en ligne, etc.

Comment se pratiquent les cartes de tarot ?

Plus qu’une pratique, la divination par le tarot est une sorte de pouvoir réservé à une minorité. Toutefois, il est tout à fait possible aujourd’hui de l’apprendre, et même devenir un expert. En effet, n’importe qui peut lire des cartes et développer des capacités psychiques pour les interpréter. C’est la base même de l’art du tarot. Il utilise 78 cartes subdivisées en deux catégories dont 22 cartes majeures et 56 cartes mineures. À partir des 22 cartes majeures qui sont exclusivement utilisées pour lire l’avenir, il y a l’embarras du choix concernant le tirage à effectuer. Néanmoins, le plus simple est sans aucun doute le tirage en croix qui se pratique avec 4 cartes dont la première représente le consultant, la deuxième qui définit la tierce personne (conjoint, ami, collègue, etc.), la troisième qui correspond aux circonstances conduisant à la situation actuelle et la quatrième représente le futur ou la solution au problème. Lorsque les cartes sont tirées, il faut se référer à leur symbolique et à l’intuition pour les interpréter. Dans ce cadre, il convient de noter que la lecture des cartes doit respecter certaines conditions incontournables. Les questions posées au consultant doivent être claires et précises. Il faut également avoir un esprit ouvert pour lire les cartes et savoir écouter son intuition.

Autres articles

Ateliers des musées nationaux : un peu copistes, surtout artistes

Franck

Quel média culturel choisir pour communiquer des événements ?

Tamby

Tour d’horizon des spécialistes du street art et de l’art urbain à Paris

arnaud

Comment trouver un bon photographe dans votre ville ?

sylvin

La malachite : les avantages

sylvin

Le Pays du Gard : un département connu pour ses vignes

sylvin

La méthode Montessori offre un environnement propice à l’apprentissage

sylvin

Raisons d’investir dans le coaching de cadres

Laurent

Pourquoi se procurer une réplique d’Excalibur ?

Claude