vivavoce.fr
  • Home
  • Divers
  • Les précautions à prendre au cours un voyage d’affaires
Divers

Les précautions à prendre au cours un voyage d’affaires

Rate this post

Un nombre croissant d’entreprises mettent en place une politique de voyage. Outre la sécurité physique des missionnaires, celle des données commerciales ou techniques comme des études de marché ou les résultats de recherche. Ces actifs sont généralement bien gérés dans les locaux de l’entreprise, mais il en est autrement quand ils en sortent. Les experts en voyage d’affaires s’accordent à dire que les déplacements représentent un danger potentiel pour ces informations. C’est la raison pour laquelle il est judicieux de prendre les devants en anticipant toutes les éventualités.

Les préparatifs d’un voyage d’affaires

L’utilisation des ordinateurs portables et des téléphones mobiles figure parmi les risques le plus courants lors d’un déplacement d’affaires, avec comme conséquence la perte, la saisie ou le vol de données de l’entreprise. Les experts en voyage d’affaires recommandent de se familiariser avec la situation économique, sociale et la culture, la législation et la réglementation pour l’entrée dans le pays de destination. Les risques physiques doivent être bien évalués. Pour cela, il est conseillé de consulter la rubrique « Avis aux voyageurs » du site internet du ministère des Affaires étrangères.

Il est également recommandé de n’emporter que les informations essentielles lors d’un voyage d’affaires. Autant que possible, les cartes bancaires, chèques de voyage, passeports et toutes les autres pièces d’identité doivent être rangés dans des endroits différents. Une copie de la page principale du passeport doit toujours être à portée de main, tandis que le document original peut être placé en sécurité. Une autre copie devrait être laissée au pays, chez une personne de confiance.

La sécurisation des données pendant un voyage d’affaires

Concernant les données, il est plus prudent d’utiliser un ordinateur de voyage avec une configuration minimale et qui ne contiennent que des données et des logiciels indispensables pour la mission. Avant le départ, la sauvegarde des données n’est pas superflue, tout comme la suppression de l’historique de navigation, y compris les cookies. Par ailleurs, il convient d’utiliser des mots de passe qui contiennent au moins dix caractères.

Les experts en voyage d’affaires sont unanimes sur le fait que les informations importantes stockées sur des supports amovibles doivent être cryptées. Il est aussi recommandé de sauvegarder ces données dans une clé USB que le missionnaire devra toujours garder sur lui, alors qu’une autre clé pourra être utilisée pour les présentations et les échanges de documents de travail. Il est cependant à noter qu’il est interdit d’utiliser des logiciels de cryptage dans certains pays.

Enfin, malgré l’habitude qui commence à s’installer chez de nombreux internautes, il est toujours risqué d’annoncer un voyage sur les réseaux sociaux. De même, publier des informations comme le motif du voyage, le pays de destination, l’hôtel, l’agenda, les contacts sur place et les autres personnes faisant partie de la délégation est très imprudent.

Autres articles

Guide d’achat d’une poussette pour bébé

Ines

Le conteneur 20 pieds : un allié compact

sylvin

Les offres de ménages et nettoyage industrielle

sylvin

Quels sont les avantages d’un fer à repasser de voyage ?

sylvin

Qu’est-ce que le streaming ?

sylvin

Les trois critères de choix d’un couteau de poche

sophie

Quelques conseils à suivre pour éviter les morsures des tiques

Laurent

Chouchouter votre chat mais n’oubliez pas de prendre en compte sa santé

Laurent

Les domaines d’intervention des avocats spécialisés en droit médical

sophie