vivavoce.fr
Sante et Beaute

Reconstruire l’aréole mammaire par dermopigmentation

Rate this post

La reconstruction esthétique par dermopigmentation est une intervention qu’on peut envisager après une mastectomie ou une tumorectomie. L’ablation d’une partie du sein peut effectivement rendre la poitrine péniblement asymétrique. Cependant, il s’agit d’une opération inévitable quand on veut s’en sortir face à un cancer du sein. Alors, autant se convaincre avec la dermopigmentation ! Découvrez donc comment se déroule le maquillage permanent pour aréole mammaire.

Diagnostic du corps

Chez certaines patientes, la cicatrisation se fait rapidement sans utiliser des produits spécifiques. D’autres requièrent par contre des soins particuliers pour mieux rétablir le corps. Justement, avant de faire une reconstruction aréoles mammaires, l’experte réalise d’abord un diagnostic. En général, il n’y a pas d’anesthésie ou de chirurgie à faire. Chaque corps peut agir différemment face à une intervention de dermopigmentation. Choisir le pigment adapté à intégrer dans le derme est aussi une étape cruciale. C’est nécessaire pour redonner à la poitrine un aspect naturel.

Réalisation de la dermopigmentation

La dermopigmentation est une intervention préconisée pour les patientes atteintes de cancer du sein après les opérations chirurgicales. Cette alternative se révèle être plus rassurante que d’autres méthodes comme la chirurgie esthétique. La patiente n’a ni besoin de calmant, ni d’anesthésie. Il n’est pas non plus nécessaire de prélever une partie de la peau d’une cuisse pour en faire une greffe sur le sein. La dermopigmentation se voit comme du maquillage qui peut orner le corps durablement. Voici comment se fait la réalisation de la dermopigmentation :

–         Choix du pigment

Après les traitements anti-cancéreux, des cicatrices se forment souvent sur la poitrine. Il faut une grande patience pour que ces marques disparaissent … si elles vont disparaître un jour. Entre temps, choisir le pigment selon la couleur de peau est nécessaire. Il faut déterminer le pigment qui parviendra à estomper les cicatrices pour un maquillage naturel et discret.

–         Délimitation de la zone

Il est nécessaire d’utiliser un dermographe et un crayon dermographique pour délimiter la zone du mamelon et du sein à pigmenter. L’utilisation de ces matériels a notamment pour but de gagner une grande précision.

–         Introduction de la substance

La dermo- praticienne va introduire le pigment dans le derme en tâchant de ne pas le faire trop profondément pour conserver la couleur désirée. Il suffit de suivre les traits effectués lors de la délimitation pour reconstruire la forme de l’aréole.

Soins post-intervention

Les soins après une dermopigmentation peuvent contribuer à optimiser les résultats de l’intervention. L’entretien est aussi nécessaire pour que le pigment puisse tenir plus longtemps. On pourrait vous recommander de masser délicatement la zone pour vous relaxer pendant environ 5 minutes par jour. Si la cicatrice ne fait plus mal, vous pouvez aussi réaliser d’autres techniques de massage plus en profondeur. Il existe plusieurs moyens de se sentir mieux après une reconstruction d’aréole mammaire par dermopigmentation. Votre praticienne peut même vous proposer des crèmes qui peuvent réconforter votre corps. Dans le cas où vous rencontrez des complications après l’intervention, il est préférable de prendre immédiatement rendez-vous avec votre dermo- praticienne.

Autres articles

La tondeuse à barbe : l’accessoire indispensable pour une jolie barbe stylée

sylvin

Bien choisir son transport sanitaire

sylvin

Paris, l’endroit idéal pour faire sa greffe de cheveux

sylvin

Pourquoi recourir à une chirurgie de la silhouette ?

sylvin

Le massage de l’ayurveda

sophie

Obtenir son diplôme BTS Esthétique Cosmétique via la VAE, comment ça marche ?

sylvin

Le dentifrice naturel pour votre santé et bien-être

Tamby

Comment démêler une perruque grâce à Silicon Mix

Agatha London

Pourquoi opter pour l’épilation définitive?

Tamby