vivavoce.fr
Divers

Surmonter le décès de son enfant

Rate this post

Bonjour, je m’appelle Leila, j’ai 63 ans et suis mariée depuis 43 ans avec celui que je considère être l’homme de ma vie. Ensemble, nous avons eu trois merveilleux enfants. Famille très unie, nous avons toujours pu compter l’un sur l’autre. Nous étions parfaitement heureux jusqu’à ce que nous perdions notre fille aînée l’année dernière. Le covid n’a épargné personne. Notre fille était une grande sportive qui avait une hygiène de vie irréprochable, et pourtant, elle n’est plus de ce monde aujourd’hui. Cette terrible épreuve a chamboulé nos vies et la façon dont nous percevions chacun la nôtre. 

Le jour des obsèques

Quand on est parent, on s’imagine mourir avant nos enfants. On considère que c’est l’ordre naturel des choses. Rien ne nous prépare à voir l’un de ses enfants partir avant nous. Et pourtant, ce sont des choses qui peuvent arriver. Ne nous attendant absolument pas à perdre notre fille aussi vite des suites des complications liées au virus, nous n’avions rien prévu pour ses obsèques. Lorsqu’elle est décédée, il nous a fallu les organiser. Nous avons donc fait appel à une pompe funèbre musulmane dont les valeurs nous paraissaient les plus en adéquation avec les nôtres, et surtout avec celles de notre fille.

Cette entreprise funéraire a su porter une oreille attentive à nos demandes et nous soutenir dans cette épreuve qui nous semblait insurmontable. Elle nous a accompagnés dans nos démarches avant, pendant et après les obsèques musulmanes de notre fille adorée. Bien que tout a dû être fait rapidement, chaque détail a été fait comme nous l’avions désiré. Notre fille était entre de bonnes mains. Cela ne rattrape absolument pas la douleur que nous pouvions ressentir, mais cela nous a retiré une source d’inquiétudes. Aussi, toutes les personnes qu’elle aimait ont réussi à être présentes que ce soit physiquement ou virtuellement en visio.

Apprendre à vivre avec la douleur

Malgré la souffrance, cette journée a été remplie d’amour. Toute la famille et ses amis les plus proches sont venus le cœur lourd, mais grâce à l’amour que nous portions tous à notre fille, nous nous sentions en quelque sorte plus légers après ses obsèques. Nous savons que là où elle est aujourd’hui, elle est en paix. Pour des parents, je pense que c’est très important et permet de vivre avec la douleur. Notre fille nous manque terriblement au quotidien, mais nous savons que chaque jour qui passe est un jour qui nous rapproche d’elle.

Je voudrais remercier une dernière fois les pompes funèbres musulmanes, ainsi que tous nos proches de nous avoir tant soutenus. C’est la clé pour pouvoir surmonter ce genre d’épreuve.

Autres articles

Tout savoir sur l’élevage du poisson Carpe koï

sophie

La place de la filière vinicole dans l’économie française

sophie

Avoir bonne allure et dépenser moins, c’est possible

Claude

Tout savoir sur le nettoyage de tapis berbère

Tamby

Le lapin nain ou lapin domestique ?

sylvin

Rose éternelle : un bon cadeau

Claude

Apprécier vos habitudes : comment faire ?

sylvin

Les offres de ménages et nettoyage industrielle

sylvin

La dématérialisation des bulletins de paie

sophie