vivavoce.fr
  • Home
  • Maison et Jardin
  • Curage de canalisations : une étape indispensable pour la maintenance de vos réseaux d’évacuation
Maison et Jardin

Curage de canalisations : une étape indispensable pour la maintenance de vos réseaux d’évacuation

Rate this post

En tant que propriétaire d’une habitation ou d’un immeuble, on doit assurer l’entretien de vos canalisations d’eaux usées, d’une période à une autre,  dans l’objectif d’assurer le bien-être et la sécurité des occupants de vos locaux. À ce titre, le curage fait est l’une des opérations de maintenance indispensables à mettre en œuvre.

Quand, à quelle fréquence et comment curer votre réseau sanitaire ? Nous répondons à toutes ces questions dans cet article.

À quelle fréquence doit-on curer ses canalisations ?

Il est bien connu qu’il est essentiel de procéder périodiquement à un nettoyage entier des canalisations de votre système d’évacuation des eaux pluviales et des eaux usées, compris les eaux grises et les eaux-vannes dans l’objectif de rétablir ou de garder son bon fonctionnement.

Cette opération, nommée curage de canalisations, concerne particulièrement  les tuyaux placés entre la fosse toutes eaux et les points de collecte, ainsi que le relient au réseau d’assainissement. Elle doit obligatoirement être effectuée par une entreprise experte en débouchage canalisation Nantes.

À ce qui concerne le curage curatif, il s’agit d’une intervention d’urgence, indispensable en cas de canalisation obstruée. Mais au lieu d’attendre la survenue d’une rupture de canalisation ou de dégâts des eaux, il est fortement recommandé d’effectuer un curage préventif périodique.

En effet, un bon entretien régulier permet de réduire les réparations onéreuses et les désagréments. Du coup, ça prolonge la durée de vie de l’installation sanitaire. Dans l’objectif de simplifier et d’optimiser la fiabilité de l’opération, il est fortement conseillé de réaliser le curage du réseau après le vidange de la fosse de relevage, au moins une seule fois tous les 3 ou bien 4 ans.

Comment est réalisé le curage de canalisations ?

Avez-vous déjà pensé au jour où vos WC sont obstrués ? C’est la totale galère ! Alors, dans le but d’éviter ce genre de souci de canalisation dans son habitation, il est essentiel d’exécuter le curage de ses tuyauteries en contactant une entreprise spécialisée en curage de canalisation.

  • Curage haute pression

Le curage des canalisations peut se réaliser d’une variété de manière. La technique la plus fréquente est le curage technique, aussi appelé hydrocurage ou curage hydrodynamique, qui est basé sur le nettoyage de canalisations entartrées avec de jets d’eau sous haute pression.

Après une évaluation effectuée avec des caméras étanches, une buse rotative, correspondante au type d’engorgement et au diamètre du conduit d’évacuation, est mise en place à l’extrémité d’un flexible.

  • Le tuyau est raccordé à un camion hydro cureur équipé d’une pompe et d’une citerne permettant d’appliquer une pression qui varie entre 50 et 350 bars.
  • L’intensité du jet d’eau permet d’éliminer les résidus précipités aux parois et, ainsi, le curage des canalisations.

 

  • Curage basse pression et maintenance biologique

Étant une technique infaillible, le curage de canalisations classique, présente, néanmoins, certains points faibles. En effet, la pression intensifiée des jets d’eau peut provoquer une fragilisation des canalisations qui expose les occupants de l’habitation ou de l’immeuble à des risques de rupture et de fuite. En outre, cette technique consomme des quantités énormes d’eau et d’énergie. Raison pour laquelle, on a développé d’autres méthodes alternatives plus respectueuses des installations sanitaires et de l’environnement : le curage à basse pression. Cette technique garantit une entière remise à blanc de votre réseau d’évacuation en toute efficacité et en tout douceur. Elle consiste à l’injection d’une solution contenant des souches bactériennes naturelles sélectionnées avec un soin particulier dans les canalisations obstruées. Ce traitement biologique se distingue d’un double effet:

  • Action préventive : les bactéries ont pour rôle d’éliminer le calcaire existant dans les effluents, évitant, ainsi, sa précipitation sous forme d’une couche de tartre. En outre, la création d’un bio-film bactérien et sa précipitation sur la paroi de la canalisation aident à empêcher l’adhésion ultérieure des débris.
  • Action curative : associés à des agents chimiques aptes à dissoudre le tartre incrusté, les micro-organismes digèrent la couche du calcaire.

Ce curage biologique garantit ainsi une protection pérenne de réseaux d’évacuation des eaux usées, et ce dans l’objectif d’assurer un meilleur fonctionnement et, par conséquent, une durée de vie prolongée.

 

 

Autres articles

Les étapes de réhabilitation de votre véranda

Laurent

comment entretenir mini lave-vaisselle ?

sylvin

Installer un système d’alarme pour une maison sécurisée

sylvin

Recherche d’un serrurier à Jouy-le-Moutier (95), ce qu’il faut savoir

Journal

Comment donner à votre petit jardin le facteur wow toute l’année ?

sylvin

Comment choisir un serrurier dans votre région ?

Laurent

Qu’est-ce que l’habilitation électrique ?

sylvin

8 questions sur vous devriez poser avant l’enlèvement d’un mur porteur

Nathalie

Le poêle à pétrole, idéal pour le chauffage de la maison

sylvin