vivavoce.fr
Maison et Jardin

Les dangers encourus lorsqu’on a une cheminée mal ramonée

Rate this post

Le ramonage de cheminée n’est pas une simple nécessité. C’est une véritable obligation légale qui doit être effectuée deux fois par an. Mis à part cela, elle doit être confiée à un ramoneur. Découvrez ci-après les risques encours si l’on néglige le ramonage de sa cheminée.

Point sur les risques sanitaires

Ne pas ramoner sa cheminée, c’est s’exposer à de graves dangers sanitaires. Le premier risque est le feu de cheminée qui se déclarera quand les conduits sont trop encrassés. À travers le temps et au fur et à mesure que vous utilisez votre équipement de chauffage, des suies et des particules se déposeront sur les parois. Or, si ces éléments ne sont pas éliminés régulièrement, ils pourront s’embrasser. Ainsi, en seulement quelques secondes, les conduits risqueraient de prendre feu et un incendie pourrait rapidement se propager. Il est donc indispensable de contacter un ramoneur qui nettoiera vos conduits comme il se doit. Le deuxième danger encouru est l’intoxication au monoxyde de carbone et à la fumée. En effet, une cheminée mal ramonée est une cheminée pouvant être obstruée par les suies, les branches d’arbre et les nids d’oiseau sans que vous vous en aperceviez. Toutefois, lorsqu’elle est bouchée, elle refoulera des gaz toxiques qui envahiront toute l’habitation. Sans oublier, les émanations toxiques qui sont dangereuses non seulement pour la santé des habitants de la maison, mais aussi pour l’environnement.

Les autres dangers à considérer

Le non-ramonage de cheminée n’est pas seulement dangereux pour la santé. Il y a aussi des risques financiers. En effet, du fait que cet entretien est soumis à des dispositions légales, en cas de non-conformité à la loi, vous engagerez votre responsabilité financière. En cas d’incendie, si vous n’êtes pas capable de fournir à votre assureur un certificat de ramonage, il ne vous indemnisera pas. Ainsi, les dégâts engendrés  seront à votre charge, parce que, c’est le mauvais nettoyage de votre cheminée est à la source de l’incident. L’assurance va donc se retirer. Pour les mêmes raisons, votre responsabilité morale sera également engagée. En éventuel sinistre, vous risquez des poursuites légales s’il y a des victimes. Pour éviter tout cela, il est conseillé de contacter ce ramoneur certifié en Herault. Il se chargera de ramoner et d’entretenir vos conduits de cheminée en respectant la loi en vigueur et les techniques d’entretien adéquates. Il utilisera aussi des outils de qualité et aux normes pour garantir un travail efficace et bien fait.

Point sur la fréquence de ramonage

Concernant la fréquence de ramonage, la loi indique que les cheminées équipant les maisons doivent être ramonées une fois par an. C’est donc le minimum requis qui s’applique pour les combustibles gazeux, les conduits sociaux et les conduits tubés qui desservent les chaudières à gaz. Tout cela est indiqué dans le règlement sanitaire département. Par ailleurs, de règlement stipule que le nettoyage des conduits doit être fait deux fois par an, notamment pour les cheminées qui desservent les dispositifs de chauffage à combustible solide. Idem pour les tubages desservant des équipements de chauffage central. Concernant la période de ramonage, l’un des deux entretiens doit être fait pendant la saison de chauffe de l’installation.

Autres articles

Entretien de toiture : quelles sont les différentes tâches à réaliser

Tamby

Comment optimiser l’aménagement de votre espace extérieur ?

sylvin

Désinsectisation, pourquoi faire appel à un professionnel ?

sylvin

Comment remplacer un siphon de baignoire ?

sylvin

L’importance des travaux de zinguerie pour la bonne tenue de votre maison

Tamby

La salle à manger d’aujourd’hui

Claude

Pourquoi utiliser de la membrane élastomère pour faire l’étanchéité d’un toit plat?

Tamby

Quelle épaisseur de matelas choisir ?

Laurent

L’urgence d’un déménagement dans le Nord après une mutation

Franck