vivavoce.fr
Maison et Jardin

Guide pratique pour mieux choisir sa gouttière

Rate this post

La gouttière est l’élément de la toiture qui garantit la gestion des eaux de pluie. Elle assure leur collecte et leur évacuation. Cet élément a un rôle non négligeable. En effet, la gouttière contribue à la protection de la façade, des fondations, de la toiture, et même de l’intérieur de la maison. Sa pose est alors obligatoire. Toutefois, il n’est pas toujours facile de choisir une gouttière, surtout pour un non initié aux travaux de toiture. Outre le côté esthétique, de nombreux paramètres à considérer dans la sélection. Justement, cet article vous servira de guide dans le choix de votre gouttière.

Vers quel modèle de gouttière se tourner ?

Dans le choix de vos gouttières, il est plus judicieux de se fier aux conseils d’un couvreur professionnel comme https://www.couvreur-facadier-32.fr/ . N’hésitez pas à prendre contact avec ce professionnel qui, non seulement, vous aidera dans ce choix, mais aussi pour leur pose et leur entretien.

En outre, on classifie les gouttières selon qu’il s’agit de modèles rampants ou de modèles pendants.

Comme leur nom l’indique, les gouttières rampantes sont installées directement sur le rampant au niveau des tuiles. On peut également envisager leur pose sur une corniche. Ces modèles sont surtout prisés pour leur élégance et leur côté discrets. Malgré cela, ils ne sont pas compatibles à tous les types de matériaux de couvertures. En principe, leur installation n’est concevable que sur des toits dont le revêtement ne présente aucun relief. En outre, les gouttières rampantes ne sont pas faites pour accueillir une quantité importante d’eaux de pluie.

Quant aux gouttières pendantes, on les installe directement sur la partie inférieure de la pente de la toiture. On peut les trouver dans plusieurs dimensions, plusieurs formes et différents coloris. D’entre les deux modèles, ce sont celles qui sont les plus répandues. Contrairement aux gouttières rampantes, celles-ci sont plus visibles. D’ailleurs, c’est ce qui fait leur beauté. Par ailleurs, on peut envisager leur pose sur n’importe quel type de revêtement.

La pluviométrie de la région, un critère à ne pas négliger

On ne peut faire abstraction de la pluviométrie de la région où la maison se localise dans le choix de la gouttière. A priori, la collecte des eaux qui ruissellent sur la toiture lorsqu’il pleut est assurée par les gouttières. De ce fait, il est crucial de connaitre la pluviométrie annuelle de votre ville. Retenez que le type de gouttière à mettre en place ainsi que son développement en dépend. En outre, la forme et la taille de ce système d’évacuation d’eau vont déterminer leur capacité d’écoulement.

Prenez donc le soin de consulter la carte de pluviométrie annuelle de votre région. Ainsi, vous pourriez choisir une gouttière mieux adaptée à vos besoins.

À titre d’information, le développement d’une gouttière correspond à la largeur de la feuille métallique utilisée pour sa confection. Par exemple, un développement de 30cm implique que la feuille, ayant servi pour la fabrication de la gouttière, a une largeur égale à 30cm. Retenez que plus le développement est important, plus la gouttière est apte à recevoir les grosses pluies.

Quel type de matériau choisir pour sa gouttière ?

Comme vous l’aurez compris, on retrouve toute une panoplie de gouttières en vente sur le marché. Elles sont différentes quant à leur dimension, à leur former, à leur capacité d’écoulement, mais surtout au matériau dans lequel elles sont faites. Ici encore, nous vous encourageons à solliciter les conseils d’un couvreur professionnel. En effet, différents matériaux sont utilisés pour le façonnage des gouttières, à savoir :

  • Le zinc : les gouttières en zinc sont les plus répandues. Elles offrent un bon rapport qualité-prix. Leur résistance à la corrosion, aux intempéries et aux variations fréquentes de température est remarquable.
  • L’aluminium : il offre un large choix de couleur. Ce matériau vous fera bénéficier d’un large choix de couleur. Bien qu’elles soient plus onéreuses, les gouttières en aluminium sont les plus résistantes. Elles sont généralement carrées ou moulurées.
  • Le PVC : les gouttières en PVC sont surtout installées sur les maisons individuelles. Leur rendu esthétique est assez impressionnant, car elles sont disponibles dans toutes les palettes de couleurs. Malgré qu’elles ne soient pas vulnérables à la corrosion, une résistance de ces gouttières aux intempéries est moindre.

Autres articles

Pourquoi devriez-vous engager un couvreur pour les travaux de toiture?

Tamby

Les avantages d’une clôture pour votre demeure

Journal

Comment réparer un robinet de baignoire qui fuit

Ines

Rangement d’un appartement étudiant

sylvin

Quels sont les moyens pour pallier aux problèmes de voisinage

arnaud

Tout savoir sur les granulés de bois à Nîmes

sophie

Bien tondre son gazon pour une esthétique parfaite de son jardin

Laurent

Comment choisir sa peinture ?

sylvin

Comment choisir vos boîtes de rangement ?

sophie