vivavoce.fr
  • Home
  • Divers
  • Tout savoir sur l’élevage du poisson Carpe koï
Divers

Tout savoir sur l’élevage du poisson Carpe koï

Rate this post

Si la tanche rouge ou encore le mangeur d’algues sont des poissons ornementaux très prisés, la carpe koï trouve aussi sa place dans les bassins extérieurs, notamment dans ceux en Asie du Sud-Est. Cette espèce s’apprécie pour ses couleurs variées, sa grande taille de 90 cm (une fois adulte) et son allure élégante. La carpe koï demande un soin spécifique. Toutefois, elle est très à l’aise avec des humains. Les détails dans cet article.

Les caractéristiques de la carpe koï : un poisson apparu en Asie

La carpe koï (Cyprinuscarpio) compte parmi les sous-espèces de la carpe commune. Elle est apparue au début du XIXe siècle grâce à l’accouplement de plusieurs carpes communes des rizières.

En Asie et plus particulièrement au Japon, en Corée, au Vietnam et en Chine, la carpe koï est très populaire, car elle représente l’amour et la virilité. Par ailleurs, le poisson d’eau douce se présente sous différentes couleurs : blanche, orange, bleue, noire, etc. et différentes variétés pour égayer le bassin.

À l’âge adulte, le poisson carpe koï peut mesurer jusqu’à 90 cm. Cette longueur est un atout en termes de beauté, car son déplacement est davantage élégant et époustouflant.

L’environnement du poisson

Si vous envisagez d’élever cette espèce de poisson ornemental, vous devez prévoir un grand bassin carpe koi ou un étang avec des fonds sablonneux ou envasés.

Veillez à ce que la température de l’eau soit constamment élevée pour qu’elle puisse bien se nourrir. En effet, une température d’eau en dessous de 6°C favorise son semi-hibernation et réduit son appétit. Toutefois, ce poisson d’eau douce hiberne en hiver et n’a pas besoin d’être nourri.

Quels sont les aliments appréciés par la carpe koï ?

Tantôt omnivore, mais généralement herbivore, la carpe koï est calme. En effet, elle peut très bien cohabiter avec d’autres espèces de poisson sans forcément les capturer pour se nourrir.

La carpe koï  n’a pas de préférence en termes d’alimentation. Elle peut très bien se nourrir avec les aliments classiques des poissons de bassin. Pour être au petit soin avec ces carpes koï, il est vivement conseillé de donner 20 à 30 % de protéines. Toutefois, veillez à ce que la ration quotidienne normale soit respectée.

Enfin, il est important de rappeler que l’hiver n’est pas une période très appréciée par cette espèce, comme la plupart des animaux d’ailleurs. Il est inutile de la nourrir, car la carpe koï passe à l’hibernation.

Autres articles

Ce que j’aime faire dans la nature

Franck

Avoir bonne allure et dépenser moins, c’est possible

Claude

followers instagram

sylvin

Est-ce illégal d’acheter des followers ?

sylvin

Les offres de ménages et nettoyage industrielle

sylvin

La place de la filière vinicole dans l’économie française

sophie

Les domaines d’intervention des avocats spécialisés en droit médical

sophie

Trois appareils de massage en vogue

sylvin

Comment faire le bon choix de riad pour les vacances?

sylvin