vivavoce.fr
Maison et Jardin

Comment avoir de l’eau chaude dans une tiny house ?

Rate this post

Comment avoir de l’eau chaude dans une tiny house : Choisir un chauffe-eau pour une tiny house

De l’eau chaude. La plupart d’entre nous la prennent pour acquise, mais quand elle n’est pas là, nous réalisons à quel point c’est un luxe. Et si vous envisagez sérieusement de construire une tiny house, vous devrez vous décider pour un chauffe-eau minuscule. Dans cet article, nous allons vous présenter toutes les possibilités qui s’offrent à vous pour produire de l’eau chaude pour votre tiny house. L’option de chauffe-eau que vous choisirez dépendra de votre budget, du fait que vous soyez raccordé ou non au réseau et de vos besoins en eau chaude.

Pour ceux qui n’ont pas beaucoup de connaissances et qui souhaitent aborder cet article avec davantage de notions en tête, consultez cet article sur la gestion de l’eau en tiny house pour davantage d’informations. Ce billet peut être un bon pré-requis pour celui-ci, car il n’y a pas moyen d’avoir de l’eau chaude courante dans votre tiny house si vous n’avez pas d’eau courante du tout !

Options de chauffage de l’eau dans les tiny house

Il est évident que si vous voulez avoir de l’eau chaude dans votre tiny house, vous aurez besoin d’une sorte de chauffe-eau. Heureusement, il existe un certain nombre d’options de chauffe-eau pour les tiny house, car ce sont les mêmes appareils que l’on trouve dans les véhicules de loisirs et les applications marines. Prenez garde : Certains chauffe-eau de loisirs ne sont pas conçus pour résister aux rigueurs de l’utilisation quotidienne !

Le premier choix important que vous ferez en matière de chauffe-eau est le combustible sur lequel il fonctionnera. Et votre choix de combustible se résume vraiment à ce à quoi vous avez accès.

Propane ou électricité ?

Les chauffe-eau au propane ont tendance à être plus puissants, plus chers à l’achat et ne nécessitent que peu d’électricité pour fonctionner. Par exemple, de nombreux habitants tiny house fonctionnent au gaz. Ce système ne consomme pratiquement pas d’électricité et, comme certain font déjà fonctionner les conduites de propane pour leur cuisinière, il a été facile de choisir un chauffe-eau au propane.

En revanche, les chauffe-eau électriques sont généralement moins coûteux à l’achat, mais ils nécessitent plus d’électricité pour fonctionner. Ce sera probablement un défi pour vous si vous prévoyez d’être hors réseau et de produire votre électricité avec des panneaux solaires.

Si vous devez avoir un accès constant à l’électricité, les chauffe-eau électriques sont une option beaucoup plus abordable.

De plus en plus de tynistes en maison autonome ont pris cette options. Cependant, comme ils dépendent de panneaux solaires pour produire leur électricité, ils doivent faire très attention au moment et à la manière dont ils utilisent l’eau chaude. En branchant leur chauffe-eau sur un interrupteur, ils le laissent éteint lorsqu’il n’est pas utilisé. Il est en plus recommandé de prendre des douches de type militaire (eau par intermitence, qui reste assez longtemps pour être mouillée… reculer… savonner… rincer…). Ceci, associé à une pomme de douche à faible débit, permet d’économiser une quantité d’énergie inutile pour chauffer l’eau.

Comme pour de nombreux appareils, le coût initial n’est pas la seule chose à prendre en compte. Si les chauffe-eau au propane coûtent cher à l’achat, ils sont moins chers à faire fonctionner à long terme car le propane est plus efficace que l’électricité pour chauffer l’eau.

Chauffe-eau sans réservoir (eau chaude à la demande) par rapport aux chauffe-eau traditionnels

Les chauffe-eau à la demande sont très différents de leurs homologues équipés d’un réservoir. Dans un chauffe-eau à la demande, l’eau est chauffée lorsqu’elle circule dans l’appareil. Donc, à la demande. Cependant, ce type d’appareil nécessite beaucoup de puissance pour accomplir cette tâche.

Les chauffe-eau électriques n’ont souvent pas assez de puissance pour créer de l’eau chaude à la demande. Comme l’explique un critique Américains d’Amazon à propos du chauffe-eau électrique sans réservoir Rheem RTE 9, « vous ne pouvez vous attendre qu’à une augmentation de la température de l’eau de 30 degrés F à 3 GPM ». Cela signifie que si votre eau arrive du froid à 45 ou 50 degrés, votre eau ne sera pas très chaude.

À mon avis, la question de la demande par rapport au réservoir est davantage une question qui concerne votre mode de vie. Avec un chauffe-eau équipé d’un réservoir, vous avez une quantité limitée d’eau chaude pour un temps donné. Par exemple, un chauffe-eau de 4 gallons avec une pomme de douche à faible débit de 0,5 gallon par minute vous donnera environ 8 minutes de temps de douche. Vous devez ensuite attendre que l’appareil produise plus d’eau chaude. Vous n’avez jamais à faire ce choix avec un appareil à la demande. Encore une fois, vous trouverez plus d’information dans l’article de TocTocTiny cité plus haut.

L’inconvénient de l’absence de réservoir

Cependant, les chauffe-eau sans réservoir ont un côté problématique : ils sont susceptibles de geler. Comme ils utilisent généralement des tuyaux et des éléments chauffants en cuivre à l’intérieur, si votre chauffe-eau sans réservoir a la possibilité de geler, il peut facilement se rompre et être détruit. Certaines unités haut de gamme sont équipées d’une protection intégrée contre le gel, ce qui est essentiel si vous vivez dans un climat froid. D’autres appareils au propane sans réservoir, peu coûteux, ne sont conçus que pour l’extérieur et n’ont aucun moyen de se protéger du gel.

Avant d’acheter un chauffe-eau sans réservoir, assurez-vous de faire des recherches en lisant les manuels d’installation et d’utilisation du fabricant afin de vous assurer qu’il fonctionnera dans votre espace.

Les chauffe-eau qui ont leur propre réservoir sont plus fiables, mais consomment plus d’énergie à long terme. Alors qu’un appareil à la demande nécessite beaucoup d’énergie pour chauffer votre eau chaude lorsque vous l’utilisez, un appareil avec un réservoir chauffera lentement votre eau mais la maintiendra chaude en attendant que vous l’utilisiez. Par rapport à leurs homologues sans réservoir, les chauffe-eau à réservoir consomment plus d’énergie.

Considérations relatives à l’espace

Quel est donc l’inconvénient des chauffe-eau à réservoir ? Eh bien, à part l’augmentation de la consommation d’énergie et l’approvisionnement limité en eau chaude, n’oubliez pas que l’eau prend de la place ! Les chauffe-eau à réservoir prennent certainement beaucoup plus de place que les appareils à la demande, car ils ont besoin d’un endroit pour stocker toute cette eau chaude.

À mesure que vous ajoutez des appareils à votre tiny house, vous perdez de l’espace de stockage.

Autres options de chauffe-eau pour tiny house

Eau chaude solaire

Cet article ne manquerait pas de mentionner l’eau chaude solaire ! Si vous vivez dans une région du pays qui bénéficie d’un ensoleillement suffisant, le soleil est un excellent moyen de chauffer l’eau. Croyez-le ou non, vous pouvez même avoir de l’eau chaude solaire en hiver. Les systèmes d’eau chaude solaire utilisent la puissance du soleil pour chauffer un liquide non congelé, puis une sorte d’échangeur de chaleur pour chauffer l’eau dans un réservoir d’eau.

Selon Energy.gov, il existe plusieurs types de capteurs solaires et de systèmes de chauffage. Assurez-vous de consulter un expert ou du moins de faire vos recherches avant de faire le grand saut. Les systèmes solaires de production d’eau chaude sont généralement coûteux à installer (1 à 3 000 euros), mais ils ne nécessitent pratiquement pas d’énergie pour fonctionner à long terme. Vous récupérez donc votre investissement initial au fil du temps, comme pour les panneaux solaires.

Pas d’eau chaude courante

Enfin, il n’y a pas de règle qui stipule que votre tiny house doit avoir de l’eau chaude. Il existe d’innombrables exemples de petits habitants qui n’ont pas l’eau courante dans leur tiny house !

L’eau chaude pour le lavage et la cuisine de base est chauffée sur une plaque chauffante ou à l’aide d’une bouilloire électrique. Cette option réduira considérablement les coûts de votre minuscule maison en éliminant le besoin de plomberie, de chauffe-eau et, éventuellement, de conduites de propane.

Autres articles

Installer un système d’alarme pour une maison sécurisée

sylvin

8 questions sur vous devriez poser avant l’enlèvement d’un mur porteur

Nathalie

Combien coûte une tiny house : interview d’un constructeur

sylvin

Les étapes de réhabilitation de votre véranda

Laurent

Comment faciliter la monter des meubles ?

sylvin

Comment planter un potager?

Tamby

Le Dibond dans la décoration !

tendance deco

Mauvaises odeurs des canalisations : comment les éliminer ?

sylvin

Bien tondre son gazon pour une esthétique parfaite de son jardin

Laurent